image bandeau

Abbatiale Saint Martin : La crypte

crypte

Une architecture sacrée faite de volumes harmonieux et de lignes simples et pures

La crypte de Plaimpied est édifiée à l'emplacement d'un ancien lieu de culte celte dont les caractères énergétiques sont d'un niveau important. Son architecture actuelle et les quelques documents conservés, permettent de la dater de la seconde moitié du XI° siècle.

Son plan dessine un déambulatoire avec en son centre un espace limité par quatre colonnes monolithes disposées en carré parfait et surmontées de chapiteaux pré-romans simplement épannelés. L'ensemble est couvert de voutes d'arête en pierre de blocage recouvert d'un enduit de mortier de chaux portant encore des traces de peinture.

Au Moyen-Âge, la crypte était fréquentée par de nombreux pélerins, ils y accédaient par deux couloirs, pratiqués sous les collatéraux, qui prenaient naissance à l'entrée de la nef .


Quelques éléments de symbolisme

La crypte de Plaimpied est chargée de symbole. C'est la caverne primitive qui nous renvoie au culte ancestral de la déesse-mère, déesse de la fécondité et de la fertilité.
La croix svastika, peint sur une clé de voute du côté sud, traduit les cycles de naissance et renaissance, de vie et de mort.
La crypte est dédiée à Saint Jean Baptiste, prototype des ermites occidentaux. De là découle l'orientation du bâtiment en direction du solstice d'été.